Sans titre

Retour sur la Nuit des associations économiques 2017

Article de Véronique Coll – la lettre M le 21 avril 2017

Desserte, nouveaux services, culture du dialogue : les associations économiques catalanes au coeur des attentes des entreprises
Organisée par les 5 associations économiques – AEP, Zest, Pesc, PEPS et Natruropôle Activ -, la soirée de prestige* a
accueilli « plus de 650 acteurs économiques et politiques locaux, un record », selon Mathieu Laroussinie, président de
l’AEP. « Cette soirée démontre que nos associations sont dans le partage et l’échange d’idées. Nous rassemblons les
élus politiques de tous bords, les syndicats patronaux, la CCI des Pyrénées-Orientales,… Il n’y a pas de leader, nous
parlons d’une même voix. Notre force, nous la tirons des entreprises, des artisans et commerçants qui se démènent
tous les jours », souligne Guy Albalat, président de l’association Zest. « Notre volonté est de créer une dynamique
pour changer d’image », complète Mathieu Laroussinie. Mais l’action des associations économiques va plus loin. « On
intègre le quotidien des entreprises et on impulse des grands projets comme le Startup Week-End qui a permis la
création de la société Flipr. Elle a été au CES de Las Vegas à l’initiative des acteurs locaux », souligne Pascale
Lambert la présidente du Pôle Expansion Perpignan Sud (PEPS) qui en profite pour « lancer un appel à Air France : si
vous pouviez nous proposer un aller/retour à Paris dans la journée ».
Des projets autour des entreprises
De son côté, le Pôle Economique Saint Charles (Pesc) est un distributeur de services : « crèche, conciergerie
d’entreprise, équipement photovoltaïque, téléphonie… Nous essayons de répondre aux besoins de l’entreprise »,
complète José Rodriguez, le président du Pesc. L’action de ces associations a un coût au-delà du fait bénévole. « Le
soutien financier de Perpignan Méditerranée Métropole diminue. On ne peut pas se contenter de restrictions
budgétaires », clame Evelyne Mingo, présidente de Naturopole Activ. Toutefois, les associations s’activent et
développent des projets : « un restaurant d’entreprise, des bureaux pour l’activité tertiaire, et d’autres projets sont
à venir sur la zone du Polygone Nord », annonce le président de l’AEP. Zest et Naturopole Activ développent une
stratégie territoriale en étendant leur rayonnement à d’autres communes du canton du Ribéral pour Zest et Canohès,
le Soler et Sainte-Eugénie pour Naturopole Activ.
* L’humoriste Régis Mailhot a déridé les acteurs économiques locaux durant son spectacle aux thèmes variés : religion,
politique,…
Véronique Coll

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.