Perpignan : « Aidons nous » remporte le start-up week-end et 30 000 euros pour se lancer

La 5e édition du start-up week-end catalan s’est déroulée au Soler dans les locaux du Pôle numérique. C’est une idée pour faciliter les services à la personne qui a gagné. 

C’est une équipe menée par une Lyonnaise qui a emporté le premier prix de cette 5e Start-up week-end. « Je suis partie d’un constat, explique Amélie Gallioz la candidate primée à la tête de sa petite équipe, celui de la difficulté pour les familles de trouver un auxiliaire de vie pour une personne dépendante.Moi-même je suis confronté à ce problème, c’est pourquoi ce projet me tient particulièrement à cœur.Pour trouver un auxiliaire de vie, actuellement il n’y a que deux solutions, soit passer par un service d’aide à la personne ou employer directement quelqu’un avec le système des chèques emploi service universel, les Cesu. Mais ce n’est pas très pratique. Les services d’aide à la personne ont un fort turnover d’employés, et pour les Cesu, le système de rémunération est parfois complexe. » 

La plateforme en gestation appelée Aidons-nous devrait aider les familles confrontées à cette situation. Elle devrait être opérationnelle à l’échelle d’une grande ville dans un premier temps, puis une région, et enfin, sur l’ensemble du territoire. « Maintenant nous allons affiner le projet, poursuit Amélie Galloz, avec la dotation de 30 000 euros en prestations diverses cela va bien nous aider. » (article de D.D. L’Indépendant 10/11/2019)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.